Rozenn Veauvy est née en février 1993 alors que soufflait une bise glacée d’hiver...
Dans sa pratique, Rozenn Veauvy questionne des éléments du quotidien, les plus ordinaires comme les plus singuliers. D’abord par le biais de l’écoute, puis par celui de l’écrit, elle glane des récits, des anecdotes parfois à la limite du burlesque. Pour transmettre ces histoires au public, Rozenn Veauvy diversifie les médiums (publications, de lectures-performances, installations, dessins) pour mieux explorer les éléments de langage et leurs possibles.
Elle est diplômée des Beaux Arts de Toulouse et de la Villa Arson, à la suite de quoi elle est lauréate du prix de la Venet Foundation 2017 et du prix de la Jeune Création de la ville de Nice. Elle a exposé et performé dans des villes aussi hétéroclites que Paris, Strasbourg, Nice ou Moscou. Elle vit et travaille entre Paris et Saint-Denis.

 

 

 

 

La langue médiocre, on comprendra peut-être ce que c’est au juste si l’on se souvient du beau titre que l’artiste Urs Lüthi donna à l’une de ses séries photographiques : The Personnal Dissolves so Easily into the Typical [le personnel dégénère si facilement en typique]. Disons donc que
nous parlons en langue médiocre lorsque nous exprimant à titre personnel, nous n’exprimons
au contraire que des pensées communes dans des tournures usées à propos de choses sans importance. Le point est qu’il faut une pointe de singularité idiote pour que tout le continent des lieux communs bascule dessus et vienne à la lumière. Mais c’est justement cette stylisation que Rozenn recueille ou restitue dans ses proses : elles exhalent la magnifique poésie du médiocre.

Joseph Mouton

FORMATION

- 2017 DNSEP, Villa Arson, Nice, France
- 2015 DNAP avec les félicitations du jury, ISDAT, Toulouse, France

 

EXPOSITIONS

- 2021 Lancement Sur la page, abandonnés vol.4 (à venir)

- 2021 «Grande Forme», Comment faire disparaître le travail, Glassbox, Paris

- 2021 «Ma grand-mère s'appelait Gisèle», collectif Boum, Bruxelles

- 2021 Exposition «023Ч», Zil, Moscou

- 2020 Inact, Festival des arts mutant, Garage COOP, Strasbourg

- 2020 Workshop, Le sujet est épuisé, Glassbox, Paris

- 2019 Lecture performance, Le salon de Mamie, 59 Rivoli, Paris
- 2019 Soirée de lectures pulsées et de performances « PULSE », la Maison des Métallos, Paris

- 2018 Exposition « Hmmm zwip... », Galerie de la Marine, Nice

- 2018 Soirée de performances « Les Tchatches », organisée par le réseau Botoxs, Nice

- 2017 Soirée de performances « Le bruit des choses oubliées, bruits, voix et objets », Librairie A Balzac à Rodin, Paris

- 2017 A Great opening «Quand Denis rencontre Philippe», Chaideny, Le Plessis-Robinson

- 2017 Exposition « CALISTO CALISTOBRAMALVRAC », Galerie de la marine, Nice

- 2017 Exposition « MOLECULAR DYNAMIC STIMULATION », Villa Arson
- 2017 Participation au festival de performances « Actions à vendre » à la galerie Espace à VENDRE, Nice
- 2017 Exposition collective « P(p)romotion Provisoire », Galerie provisoire, Villa Arson
- 2016 Rendu du workshop « Happy Sit-Crisis », L’Adresse du Printemps de septembre, Toulouse

PUBLICATION

- 2021, La légende de la nappe phréatique, auto-édition

- 2020, Les Beaux Jours, Editions ZIZIR

- 2020, Sur la page, abandonnés vol.4, Éditions Extensibles

PRIX

- 2017 Prix d'Excellence de l'Université Côte d'Azur

- 2017 Prix de la Venet Foundation

STAGE

- 2015 Assistance à la mise en scène, avec Marc Paquien, La Comédie Française, Paris