Marie-Annick

Mère n.f. (lat. mater, matris) 1. Femme qui a mis au monde un ou plusieurs enfant : L’enfant fait un câlin à sa mère. 2. Femelle d’un animal qui a eu des petits : Les chiots tètent leur mère. 3. Femme qui donne des soins maternels : Sa mère adoptive ne lui a rien caché de ses origines. 4. Supérieure d’un couvent. 5. Litt. Pays, lieu où une chose a commencé : La Grèce, mère des arts.

J’ai d’abord voulu faire mon mémoire sur Beyoncé. Je me disais qu’elle était vraiment cool, qu’elle chantait bien et que je serais motivée à écrire grâce à l’autocollant « Beyonce, Jay-Z and I » collé sur la pomme de mon Mac. Puis finalement, je me suis rendue compte qu’il me serait difficile de rencontrer Beyoncé, de pouvoir discuter avec elle et que malgré des recherches approfondies je ressentirais comme une forme d’ignorance de sa part, voire même de rejet, comme si elle refusait de se livrer à moi et de m’aider à écrire mon mémoire. Voilà pourquoi j’ai lâché l’affaire. L’idée faire mon mémoire sur ma mère m’est venu car elle, en revanche, je n’ai pas besoin de lui quémander une interview. Chaque jour nous passons 1h au téléphone, sans compter les sms, elle m’appelle chaque soir (ou presque) pour me raconter sa journée et connaître la mienne.

C’EST LES BEAUX ARTS, C’EST PAS LE CRÉDIT AGRICOLE

En début d’année, j’ai expliqué à ma mère qu’ici, à la Villa Arson ce n’était pas comme aux Beaux-Arts de Toulouse : c’était en quatrième année que l’on rédigeait notre mémoire et non pas en quatrième et cinquième année. Évidemment, ni elle ni moi ne l’avions vu venir et quand je lui ai parlé de mon idée de le faire sur Beyoncé elle a semblé sceptique mais j’ai ajouté :
– Fais moi confiance t’inquiète, c’est les Beaux-Arts hein, c’est pas le Crédit Agricole.
– Oui c’est sûr, tu as raison. Et j’ai entendu dire qu’il fallait le faire avec un professeur, ça se passe comment ? Parce que moi je connais Arnaud Labelle-Rojoux et tu devrais le faire avec lui, c’est un grand artiste tu sais.
En réalité elle ne le connait pas, elle a simplement vu son travail sur Google et en a discuté avec Laurence son amie et collègue.
– Tu devrais le faire avec lui, il a l’air très bien ce type c’est un grand monsieur.
Après avoir reçu un mail positif de la part d’Arnaud confirmant qu’il acceptait d’être mon tuteur de mémoire, j’ai fait immédiatement une capture d’écran pour immortaliser ce moment, puis évidemment j’ai appelé ma mère :
– Je suis en réunion là, c’est important ?
– J’ai un truc à te dire, est-ce que tu es assise ? Devine avec qui je fais mon mémoire ?
– Je sais pas…
– Arnaud Labelle-Rojoux !
– Oh c’est génial !!! Il a accepté, c’est super j’en reviens pas… alors là, tu vas avoir un mémoire incroyable j’en suis sûre ! Et puis lui au moins il va te donner des super conseils c’est certain parce qu’il s’y connaît.
Je finis par croire qu’ils se connaissent depuis des années.

Marie-Annick (mémoire)

Extrait du mémoire de recherche de 4e année, 2016.

Réalisé avec les conseils d’Arnaud Labelle-Rojoux (tuteur) et de Joseph Mouton.